Identifiez une plante à partir d’une photo ? C’est maintenant possible ! 

Découvrez l’application Pl@ntNet, un projet de sciences participatives accessible sous forme d’application qui vous aide à identifier des plantes à partir de vos photos. 

Pl@ntNet est un système d’aide à l’identification des plantes par l’image.

Le système Pl@ntNet fonctionne par comparaison de motifs visuels transmis par des utilisateurs via des photos d’organes de plantes (fleurs, fruits, feuilles…) qu’ils cherchent à déterminer.
Ces images sont analysées et comparées à une banque d’images produite collaborativement et enrichie quotidiennement. Le système propose alors une liste possible d’espèces avec ses illustrations.

Ce système fonctionne actuellement sur plus de 13 000 espèces de plantes sauvages. 11 projets :

  • Afrique du Nord,
  • Amazonie,
  • Andes tropicales,
  • Antilles,
  • Canada,
  • Europe de l’Ouest,
  • Hawaï,
  • Maurice,
  • Méditerranée orientale,
  • Réunion,
  • USA
  • et ornementales ou cultivées (projet plantes utiles).

Ce travail de recherche est à la frontière de plusieurs domaines (botanique, écologie, informatique, sciences participatives) et vise notamment à contribuer au suivi de la biodiversité végétale à échelle mondiale, grâce à l’implication des citoyens de la planète. Ils sont chaque jour plus de 50 000 à utiliser l’application à travers le monde.

L’aspect collaboratif ne s’arrête pas qu’aux contributions d’images.
Les utilisateurs possédant un compte peuvent également voter sur la qualité des images, voter ou suggérer un nouveau nom pour une observation, signaler les erreurs d’identification (pour l’instant accessible uniquement sur la version Android de Pl@ntNet).

Pour en savoir plus et télécharger cette super application, rendez-vous sur leur site internet : plantnet.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.