Le bois énergie est à l’honneur !

Michel MERCIER (président de la communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (COR)), Jean-Pierre GOUDARD (vice-président de la COR en charge du développement durable et des Fonds Européens), Bernard ROSSIER (Maire de Lamure-sur-Azergues) et COFORET ont donnés rendez-vous aux élus locaux, à leurs partenaires et clients pour mettre en avant le bois énergie.

Au programme de la journée :

  • Introduction de la COR sur « Les politiques Environnement – Climat pour développer les énergies renouvelables dont le bois énergie ». Présentations de la filière bois dans le Rhône, de la qualité combustible, de la maintenance et enfin, présentation de la coopérative et son travail sur le bois énergie par Robert SOLVIGNON.
  • Visite de la chaudière de COFORET
  • Visite de la chaufferie bois de l’hôpital de GRANDRIS exploitée par ENGIE
  • Démonstration de broyage sur la plateforme COFORET à Poule-les-Écharmeaux.

Une journée très positive qui a permis à chacun d’en découvrir plus sur ce produit : ses avantages, ses contraintes mais surtout… tout son potentiel ! Découvrez quelques images de la journée.

Introduction par la COR
Présentation de COFORET par Robert SOLVIGNON
Accueil à l’hôpital de Grandris
Visite de la chaufferie bois de l'hôpital
Visite de la plateforme bois énergie de COFORET à Poule-les-Écharmeaux
Démonstration de broyage
Visite de la plateforme bois énergie de COFORET
Broyeur COFORET

Direction la section Drôme – Ardèche !

Le rendez-vous était donné mardi 14 novembre à l’INEED Rovaltain, à Alixan (26) ! Accueilli pas Boris BOUCHER (directeur FIBOIS), nous avons consacré la matinée aux questions des adhérents présents. Une matinée riche en échanges et en propositions !

Pour poursuivre la journée, nous avons retrouvé Boris BOUCHER et Valentin FINE (Technicien Bois Energie) pour une visite privée de leur laboratoire Bois Énergie. Merci beaucoup à eux deux de nous avoir accueilli ! Pour en savoir plus sur ce laboratoire, n’hésitez pas à visiter leur site internet, en cliquant juste ici ! 

L’après-midi, fut quant à elle consacrée à la visite de l’entreprise COLLADELLO, spécialisée dans la fabrication des éléments en lamellé collé. Nous les remercions chaleureusement pour leur accueil et pour la visite guidée. Visitez leur site internet en cliquant ici !

(re)Découvrez la journée en images ! 

Introduction du conseil par Boris BOUCHER (FIBOIS)
Visite du laboratoire Bois Energie de FIBOIS par Valentin FINE
Visite de l'entreprise COLLADELLO
Visite de l'entreprise COLLADELLO
Visite de l'entreprise COLLADELLO
Visite de l'entreprise COLLADELLO
Visite de l'entreprise COLLADELLO
Visite de l'entreprise COLLADELLO

… Une chance pour la forêt !

 Vous vous êtes toujours demandé ce qui se cache derrière le terme « bois énergie » ? Cet article est fait pour vous !
Au travers d’une vidéo, ProfessionsBois présente les différentes sources du bois énergie : 

  1. Éclaircir la forêt pour favoriser la croissance des plus beaux arbres
  2. Coupe d’arbres dans avenir
  3. Les sous-produits de la récolte des beaux arbres
  4. Et bien d’autres…

Regardez la vidéo ci-dessous pour comprendre tout le processus dans lequel s’inscrit ce produit.

Vous avez des questions ? Vous souhaitez en savoir davantage et avoir des réponses personnalisées, contactez-nous !
Nos gestionnaires forestiers se tiennent à votre disposition pour répondre à vos interrogations.
À ce propos, saviez-vous que COFORET dispose de deux plateformes bois-énergie ?

 

 

La coopération forestière française a publié ses résultats 2014-2015 à l’occasion de la sortie de son rapport d’activité. Il en ressort de façon significative, que les 19 coopératives forestières rassemblées au sein de l’UCFF représentent la première force économique de la forêt privée.

Avec un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros et 1 000 salariés, les coopératives forestières sont source d’économie dans les territoires et constituent le premier employeur de la forêt privée. Les coopératives forestières regroupent près de 120 000 propriétaires forestiers adhérents et gèrent durablement 2 millions d’hectares de forêts. Cette gestion a permis de récolter et de commercialiser 7 millions de m3 de bois en 2015, soit 30 % de la récolte totale de la forêt privée* et 20 % de la récolte nationale totale (forêts publiques et privées)**.

* total de la commercialisation de bois en forêt privée : 24 millions de m3 ,
** total de la commercialisation de bois en forêt publique et privée : 37,93 millions de m3 (source MAAF).

 

Des résultats en nette hausse.

En l’espace de deux ans, la coopération forestière française a vu son chiffre d’affaires augmenter de 23 %. Cette augmentation est notamment liée à un accroissement de 24 % de la commercialisation de bois des coopératives atteignant 7 millions de m3 de bois en 2015. Les coopératives forestières démontrent leur capacité à répondre à de nouveaux marchés du bois et aux attentes de la société française.

Plus de 60 % des propriétaires forestiers privés ont fait certifier leur forêt « PEFC » par le biais d’une coopérative. Précurseurs de cette certification de gestion durable « PEFC », les coopératives forestières en sont les premiers contributeurs en forêt privée.

cp_-_les_coops_forestieres_1ere_puissance_economique_de_la_foret_privee
Volumes de bois commercialisés par les coopératives forestières françaises (Source UCFF, croisée avec chiffres du MAAF, septembre 2016.)

 

La coopération forestière : 1er producteur de bois énergie industriel en France.

En 2 ans, les coopératives forestières ont augmenté leur production de plaquettes forestières (bois énergie industriel) de 80%, soit presque un doublement de la production avec près de 800 000 tonnes en 2015 et une prévision de 900 000 tonnes en 2016. Cette production 2015 représente plus de 2.3 millions de MWh soit l’équivalent en chauffage d’une ville de 160 000 habitants comme Toulon ou Grenoble. Les coopératives forestières sont ainsi leader de la production de plaquettes forestières avec une part de marché estimée à 30 %. Les clients approvisionnés sont en majorité des collectivités et les industriels ayant des installations de moyenne à forte puissance.

cp_-_les_coops_forestieres_1ere_puissance_economique_de_la_foret_privee2
Bois énergie (industriel) commercialisé par les coopératives forestières (Source GCF, sept. 2016)

Qu’est-ce que le projet SYMBIOSE ?

En 2015, l’ADEME (Agence de L’environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), lançait l’Appel à Manifestation d’Intérêt, SYMBIOSE – « SYnergie pour la Mobilisation de Bois d’Industrie, d’Oeuvre et Energie en Rhône Alpes ». Son but : associer les compétences de 14 partenaires économiques et institutionnels de dimension régionale et territoriale sur Rhône-Alpes pour :

  • Déployer un mode opératoire de mobilisation de bois énergie en forêt publique et privée.
  • Agir sur la structuration logistique et organisationnelle au niveau de la production et de l’approvisionnement en plaquettes forestières.
  • Capitaliser, analyser, communiquer, développer des outils et assurer la reproductibilité, à terme des actions dans d’autres territoires.

 

Le Forum SYMBIOSE

Dans le cadre de ce projet, se déroulait en début de semaine le séminaire des cadres DT (Direction Territoriale) Rhône-Alpes à Yenne (73). M. Christian DUBREUIL (Directeur général de l’ONF) a honoré de sa présence cette manifestation qui consacrait les actions innovantes du projet SYMBIOSE.

À cette occasion, les Communes Forestières Auvergne – Rhône-Alpesl’ONF, la Chambre Régionale d’Agriculture Auvergne – Rhône-Alpes et COFORET ont présenté leurs stratégies communes :

  • « SURFACE + » qui a pour objectif de remettre en gestion des parcelles forestières en déshérence ou sous-exploitées du territoire.
  • Et le « Partenariat Public-Privé »  auquel participe pleinement COFORET ! Son but : poursuivre la démarche au-delà de SYMBIOSE, et rendre opérationnelle des démarches d’exploitation et de commercialisation en synergie en forêts publiques et privées.

Une affaire à suivre…

Jean Marc MATRAY, qui assure les livraisons de Bois Énergie depuis la plateforme de BEL AIR dans le Rhône, a réceptionné son nouveau camion.

De marque IVECO, d’une contenance de 25 M.A.P. (Mètre cube Apparent de Plaquettes), son gabarit est identique au précédent acquis en 2001. Il est doté d’éléments passifs de sécurité, du Bluetooth, et répond aux dernières normes antipollution.

Ce renouvellement permettra à Jean Marc d’assurer sereinement les 4 à 5 livraisons journalières qu’il effectue en plein hiver.

Camion IVECO - COFORET