Nous vous donnons rendez-vous du 15 au 18 mars 2018 à Grenoble pour le salon du Bois Énergie !

Salon bois énergie COFORET 2018

Continue reading

Pour moi c'est le bois

France Bois Forêt (Interprofession nationale de la filière forêt-bois) lançait le 7 septembre une grande campagne de communication.

Lors de la soirée de lancement : le logo, le slogan, le spot TV et les affiches publicitaires de la campagne ont été dévoilés.

« Pour moi c’est le bois » sera la signature de cette campagne de communication et de mobilisation nationale sans précédent. À destination des professionnels et du grand public, elle vise à augmenter la consommation de bois en France. Son but : susciter un réflexe d’achat de bois de la part des différents publics.

À noter que ces actions sont financées par les recettes de la Contribution Volontaire Obligatoire. Cette « CVO » permet d’organiser cette campagne pendant 3 ans !

Une forêt « COFORET » pour représenter la filière !

L’agence TBWA a choisi la région lyonnaise pour réaliser le film et les photos de la campagne de communication. C’est tout naturellement que COFORET a proposé son aide pour trouver un lieu de tournage. 

Le rendez-vous était donné mercredi 26 juillet 2017, à 6h30, à Affoux, près de Tarare (69), à 50km de Lyon, pour réaliser les images nécessaires. Toute l’équipe était au rendez-vous, Régis DUPERRAY (technicien) et Alain BERTHIER (ouvrier) sont venus prodiguer leurs conseils pratiques et avis de professionnels pour réaliser la scène. En une matinée bien rythmée… les images sont tournées !

 

Découvrez le résultat ici, en avant première !

Et si on profitait de l’été pour… se promener, flâner en forêt, découvrir les espaces qui nous entourent et profiter de ce que la nature nous offre ?!

Et si, pendant nos vacances nous lâchions nos ordinateurs pour nous ressourcer et nous rafraîchir en forêt ? Retrouver sa famille ou ses amis pour visiter et comprendre comment fonctionne cette forêt ? À ce propos, connaissez-vous les trois fonctions écologiques de la forêt ? 

1. La forêt : un équilibre écologique riche et fragile

La forêt présente une grande diversité biologique végétale et animale. Il existe en France 136 espèces d’arbres (76 feuillues et 60 résineuses). La forêt est un écosystème naturel complexe, qui évolue et se modifie naturellement selon le stade de développement des arbres. Elle abrite une multitude d’organismes vivants : arbres, autres végétaux, animaux de toutes tailles dans des milieux très diversifiés (sols, climats, eau). Gérer cet équilibre pour mieux la protéger, c’est le travail des forestiers.

2. La forêt protège les sols et améliore la qualité de l’eau

Elles contribuent à la stabilité des sols par l’action des racines, notamment dans le maintien des versants en montagne, mais aussi en plaine et sur les plateaux vallonnés. Les forêts contribuent également à l’assainissement des eaux et à la régularisation du régime des crues, par l’action des litières forestières et des sols aérés par les racines qui agissent à la fois comme un filtre et comme une éponge.

3. La forêt contribue à la lutte contre le changement climatique

Les forêts absorbent naturellement une partie du carbone émis dans l’atmosphère par les activités humaines. 85% du carbone stocké dans la végétation l’est par les forêts. Une forêt en croissance stocke du gaz carbonique et libère de l’oxygène. C’est un « puits » de carbone. Une fois coupé, le bois, utilisé comme matériau, constitue un stock de carbone, celui dont l’arbre a eu besoin pour sa croissance. Ainsi, une maison construite avec 20m3 de bois stocke 20 tonnes de gaz carbonique ! Une forêt exploitée et gérée durablement est donc un excellent moyen de lutte contre l’effet de serre !

 

Et en bonus : Le bois, matériau écologique par excellence

Le matériau bois présente de nombreux avantages pour l’environnement :

  • il est naturel, écologique, renouvelable et recyclable ;
  • 1 m3 de bois stocke 1 tonne de gaz carbonique ;

Produit grâce au travail des sylviculteurs, le bois répond aux nouveaux besoins de nos sociétés et aux enjeux du développement durable.

  • le matériau bois nécessite peu d’énergie fossile pour sa fabrication.
  • Pour la fabrication d’une poutre, le bilan CO2 du bois est positif, alors qu’il est négatif pour l’acier et le béton, et largement négatif pour l’aluminium.

Avec toutes ces informations, vous serez incollables pendant vos vacances ! Des vrais connaisseurs…

Alors, n’hésitez pas à aller vous promener et découvrir cet espace naturel qui se trouve tout près de chez vous. N’oubliez pas les gestes éco-responsables (pas de barbecue en forêt, mettre ses déchets dans une poubelle…) Ensemble, préservons notre patrimoine forestier. 

Article rédigé avec les informations de La Forêt Privée Française. Article original à consulter ici. 

 

COFORET se mobilise pour la Journée Internationale des Forêts ! Voici tous les détails.

 

Rendez-vous vendredi 17 mars à 14h…

  • … À Chevagny-sur-Guye (71), pour découvrir l’évolution de plantations au fil du temps ! Organisée en partenariat avec le propriétaire, COFORET vous donne rendez-vous sur le terrain pour présenter le travail effectué sur cette propriété, celui en cours et à venir. Retrouvez plus de détails pour cet événement ici ! 
  • À la Valla-sur-Rochefort (42)! En concertation avec le CRPF Loire, COFORET donne rendez-vous au grand public sur un chantier de plantations afin de vous faire découvrir son métier. Plus de détails à venir…

Ouvertes à tous, ces rencontres souhaitent avant tout créer un lien privilégié entre les professionnels de la filière forêt-bois et le grand public ! Véritables moments d’échanges et de discussion, nos techniciens répondront avec plaisir à toutes vos questions.

Réservation obligatoire !

Merci de nous indiquer votre présence
Par mail :  contact@coforet.com ou cnegrerie@coforet.com
ou par téléphone au 04 74 03 14 38
Nous vous fournirons alors tous les détails pratiques.

 

Les coopératives forestières soutiennent
« Plantons pour l’avenir »
.

Parce qu’il est de la responsabilité et de l’intérêt de tous d’assurer le renouvellement des forêts françaises, les coopératives forestières soutiennent le Fonds de dotation Plantons pour l’Avenir (PPLA).

En s’appuyant sur les compétences d’un réseau de professionnels impliqué au quotidien dans la gestion durable des forêts, PPLA propose des réponses concrètes aux enjeux du reboisement en France en soutenant directement les propriétaires forestiers pour leurs opérations de (re)boisement.

Plantons pour l’avenir, partenaire de la Journée Internationale des Forêts, œuvre pour une prise de conscience sur le rôle primordiale de la forêt, et soutient le développement de techniques et de pratiques de gestion forestière innovantes, adaptées aux défis environnementaux de demain.

Grâce aux dons de nombreux mécènes comme les Caisses régionales du Crédit Agricole, Plantons pour l’avenir a permis à ce jour la plantation de plus de 500 000 arbres partout en France !

… Une chance pour la forêt !

 Vous vous êtes toujours demandé ce qui se cache derrière le terme « bois énergie » ? Cet article est fait pour vous !
Au travers d’une vidéo, ProfessionsBois présente les différentes sources du bois énergie : 

  1. Éclaircir la forêt pour favoriser la croissance des plus beaux arbres
  2. Coupe d’arbres dans avenir
  3. Les sous-produits de la récolte des beaux arbres
  4. Et bien d’autres…

Regardez la vidéo ci-dessous pour comprendre tout le processus dans lequel s’inscrit ce produit.

Vous avez des questions ? Vous souhaitez en savoir davantage et avoir des réponses personnalisées, contactez-nous !
Nos gestionnaires forestiers se tiennent à votre disposition pour répondre à vos interrogations.
À ce propos, saviez-vous que COFORET dispose de deux plateformes bois-énergie ?

 

 

Organisés durant le mois de novembre, les Conseils de section permettent à tous les acteurs locaux de la coopérative d’échanger sur les actions en cours ou à venir dans les sections. Et cette année, COFORET a également souhaité dynamiser ces réunions en invitant de nouveaux adhérents…

De nombreux sujets ont été abordés : 

  • L’Appel à Manifestation d’Intérêt AMI SYMBIOSE. Son but : accroître la mobilisation de bois dans la région Rhône-Alpes. Dans le cadre de ce projet, COFORET a embauché deux techniciens : Valérie CHARROIN dans la Drôme et Teddy MASSARD dans les Alpes. La coopérative a également investi dans deux nouvelles machines : une abatteuse et un porteur (présents dans la section Loire).
  • La signature d’un partenariat avec l’ONF, les Chambres d’Agriculture et les Communes Forestières afin de mettre l’accent sur le public-privé ! (Pour en savoir plus sur ce projet, rendez-vous ici !). Six chantiers sont d’ailleurs en cours d’étude en ce moment même… 
  • Le Fond de dotation « Plantons pour l’Avenir » destiné à rechercher différentes formes de financement (au travers de mécénat) pour aider les propriétaires à reboiser leur(s) parcelle(s). Pour feuilleter la plaquette de présentation et en savoir plus, rendez-vous sur cette page !
  • La création d’un poste de « technico-commercial bois » en la personne de Giovanni BERTUCCI.
  • La gestion forestière proposée par le service Gestion de Propriété et Aménagement des Territoires (GPAT) ainsi que tous les services associés : création de documents de gestion, délimitations de parcelles, conseil et aide aux propriétaires dans la gestion de leur propriété…
  • Une action de promotion des Plan Simple de Gestion (PSG), initiée par l’UFPA (Union des Forestiers Privés de l’Ardèche). Cette action, mise en place avec l’aide de la région Rhône-Alpes, a déjà permis de transmettre à COFORET 41 fiches, de signer 4 devis pour des PSG qui sont maintenant en cours de réalisation.

 

Dans la majorité des Conseils de section, une visite a pu être organisée.

Ce fut le cas pour la section Alpes, où nous avons été accueilli par Alexis MARTINOD (directeur du Pôle Excellence Bois de Rumilly) qui nous a présenté son établissement ainsi que des maquettes grandeur nature des différents systèmes constructifs en bois.

Dans la section Ain, Nicolas MARTIN (GPAT), a organisé la visite d’une parcelle de chênes rouges dont la gestion a été confiée à COFORET. Ce fut également le cas en Franche-Comté où Stéphane POUCHOULOU (GPAT) et Rémi BLANCHET (Technicien) ont pu présenter leur travail sur le terrain.

Enfin, nous remercions la scierie CROS (spécialisée dans la fabrication de palettes) de nous avoir fait visiter leur établissement lors du conseil de section Drôme-Ardèche.

 

Merci à vous d’être venu et d’avoir participé à ces conseils de section. Retrouvez ci-dessous quelques photo de ces six journées.

Conseil section Rhône - Saône-et-Loire
Visite de la scierie CROS en Ardèche
Visite d'une propriété en Franche-Comté
Conseil section Loire
Visite de la scierie CROS en Ardèche
Visite du Pôle Excellence Bois de Rumilly
Conseil de section Drôme Ardèche
Conseil de section Ain
Conseil de section Alpes
Visite d'une propriété de chênes rouges dans l'Ain

Le mémento 2016 « La forêt en chiffres et en cartes » de l’Inventaire forestier rassemble en 28 pages les principaux chiffres, cartes et informations sur la forêt française issus des campagnes d’inventaire 2011 à 2015 de l’IGN. 

Véritable source d’information, ce document est à lire et à relire ! Pour le visualiser, cliquez ici ! 


Au sommaire : 

La forêt en France métropolitaine
Le taux de boisement par département
Le taux de boisement par sylvoécorégion
À qui la forêt appartient-elle ?
La composition des peuplements
Le bois vivant sur pied
La production biologique annuelle
Les prélèvements de bois
Les peupleraies
Le bois mort sur pied
Le bois mort au sol
Les chênes
Le hêtre – Le charme
Le frêne – Le châtaignier
Le pin maritime – Le pin sylvestre
L’épicéa commun – Le sapin pectiné
Les pins laricio et noir – Le douglas
La répartition de quelques espèces
Quelques données régionales

©IGN 2016

Le Pôle d’Excellence Bois et les CAUE de Savoie et de Haute-Savoie organisent la 1ère édition des 3J du bois dans la construction les 24-25-26 novembre 2016 au Pôle d’Excellence Bois à Rumilly.

Cet événement offre une opportunité de rencontre et d’échange entre les maîtres d’ouvrage et les acteurs de la construction pour favoriser l’émergence de réalisations innovantes optimisant l’utilisation du bois. Ce salon professionnel rassemblera une vingtaine d’entreprises exposantes réunies selon des thématiques quotidiennes. Chaque journée sera rythmée par des conférences, des tables rondes et des visites. La journée du samedi 26 sera ouverte au grand public et gratuite.

Au programme de ces 3 jours :

  • Jeudi 24 novembre 2016 : le bois et le logement collectif. La première journée du Salon est orientée sur la thématique de l’utilisation du bois dans la construction de logements collectifs privés et sociaux. Les expériences se multiplient. Ce sujet singulier est le moteur de nombreuses recherches et innovations techniques. La construction de logements est une nécessité substantielle du développement des Savoie. Le bois peut-il contribuer à proposer des solutions fiables, durables et économiques dans ce domaine ?
  • Vendredi 25 novembre 2016 : les équipements publics en bois. La seconde journée aborde la thématique de l’usage du bois dans la construction des équipements et aménagements publics. Les questions de la pérennité, de la pertinence des choix techniques, de l’intérêt écologique et économique seront au cœur des débats et des rencontres. Construire en bois, construire durable, construire local : des arguments pour s’en convaincre !
  • Samedi 26 novembre 2016 : le bois au service de l’efficacité et de la fiabilité de la construction. La troisième journée, ouverte à tous les publics, aborde de manière plus large les qualités du bois dans la construction. Matériau noble, matériau de proximité, il offre des qualités multiples au service
    d’une grande maîtrise de la construction. Largement utilisé dans la tradition des maisons de montagne, il gagne aujourd’hui toutes les typologies
    de la construction en apportant une grande modernité constructive et formelle.

Pour connaître le programme détaillé cliquez ici, et pour vous inscrire : téléchargez le coupon réponse ici !

Pour tout renseignements :

Contactez le Pôle Excellence Bois
Adresse : 715 Route de Saint Félix 74150 Rumilly
Tél. : 04 50 23 93 03

La coopération forestière française a publié ses résultats 2014-2015 à l’occasion de la sortie de son rapport d’activité. Il en ressort de façon significative, que les 19 coopératives forestières rassemblées au sein de l’UCFF représentent la première force économique de la forêt privée.

Avec un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros et 1 000 salariés, les coopératives forestières sont source d’économie dans les territoires et constituent le premier employeur de la forêt privée. Les coopératives forestières regroupent près de 120 000 propriétaires forestiers adhérents et gèrent durablement 2 millions d’hectares de forêts. Cette gestion a permis de récolter et de commercialiser 7 millions de m3 de bois en 2015, soit 30 % de la récolte totale de la forêt privée* et 20 % de la récolte nationale totale (forêts publiques et privées)**.

* total de la commercialisation de bois en forêt privée : 24 millions de m3 ,
** total de la commercialisation de bois en forêt publique et privée : 37,93 millions de m3 (source MAAF).

 

Des résultats en nette hausse.

En l’espace de deux ans, la coopération forestière française a vu son chiffre d’affaires augmenter de 23 %. Cette augmentation est notamment liée à un accroissement de 24 % de la commercialisation de bois des coopératives atteignant 7 millions de m3 de bois en 2015. Les coopératives forestières démontrent leur capacité à répondre à de nouveaux marchés du bois et aux attentes de la société française.

Plus de 60 % des propriétaires forestiers privés ont fait certifier leur forêt « PEFC » par le biais d’une coopérative. Précurseurs de cette certification de gestion durable « PEFC », les coopératives forestières en sont les premiers contributeurs en forêt privée.

cp_-_les_coops_forestieres_1ere_puissance_economique_de_la_foret_privee
Volumes de bois commercialisés par les coopératives forestières françaises (Source UCFF, croisée avec chiffres du MAAF, septembre 2016.)

 

La coopération forestière : 1er producteur de bois énergie industriel en France.

En 2 ans, les coopératives forestières ont augmenté leur production de plaquettes forestières (bois énergie industriel) de 80%, soit presque un doublement de la production avec près de 800 000 tonnes en 2015 et une prévision de 900 000 tonnes en 2016. Cette production 2015 représente plus de 2.3 millions de MWh soit l’équivalent en chauffage d’une ville de 160 000 habitants comme Toulon ou Grenoble. Les coopératives forestières sont ainsi leader de la production de plaquettes forestières avec une part de marché estimée à 30 %. Les clients approvisionnés sont en majorité des collectivités et les industriels ayant des installations de moyenne à forte puissance.

cp_-_les_coops_forestieres_1ere_puissance_economique_de_la_foret_privee2
Bois énergie (industriel) commercialisé par les coopératives forestières (Source GCF, sept. 2016)

Qu’est-ce qu’une vente groupée ?

COFORET assure, chaque année, l’organisation d’une vente groupée proposant des lots de résineux sur pied de propriétaires adhérents de la coopérative. Ces lots se situent dans les 3 départements Alpins.

La vente est préparée en collaboration avec les Unions et Groupements de Sylviculteurs. Chaque coupe fait l’objet d’un martelage et d’une description, transcrits dans une fiche descriptive et de localisation. Les différentes fiches sont regroupées dans un catalogue, adressé gratuitement, début juillet, à tous les acheteurs potentiels de la région.

Un protocole de préparation des lots potentiels et d’organisation pratique de la vente a été élaboré entre les différentes structures engagées.

Le Jour J, les acheteurs potentiels sont invités à soumissionner sur chaque lot de bois, qui sera vendu au plus offrant, sous réserve d’atteindre un prix minimal (prix de retrait) fixé préalablement entre le propriétaire et COFORET.

 

Un événement qui a rassemblé une cinquantaine de participants

Cette année, la vente s’est déroulée mercredi 14 septembre dans les locaux de la M.A.F (Maison de l’Agriculture et de la Forêt) à SAINT BALDOPH (73). Organisée en collaboration avec :

  • Le Groupement de Sylviculteurs de Belledonne,
  • Le Groupement de Sylviculteurs de Chartreuse (73)
  • L’Union des Groupements de Sylviculteurs de Savoie
  • L’Union des Forestiers privés 74
  • et le Groupement de Sylviculteurs des Hurtières

La vente groupée 2016 a proposé (en bois sur pied et en bloc) 23 lots de résineux pour un volume total de 7 689 m3 situés sur les départements de l’ISERE, la SAVOIE et la HAUTE-SAVOIE.

 

La Vente Groupée 2016 en quelques chiffres – résultats au 19 septembre 2016

  • 15 lots vendus (sur un total de 23 lots)
  • Soit 5 480 m3 (sur un total de 7 689 m3)
  • 65 % des lots vendus
  • 71 % du volume vendu
  • Pour un prix moyen de 51.57 € le m3
    Pour mémoire, le prix moyen de vente était de 46.45 € en 2015. On peut donc constater une augmentation de ce prix moyen de + 5.12 € par m3 soit + 11 %. En pratique, ce prix moyen revient au niveau de celui de 2014.

Le taux de vente à ce jour est de 71 %, et devrait encore évoluer favorablement dans les jours qui viennent. La demande locale est peu soutenue car le nombre d’acheteurs présent était limité. Cependant, les lots vendus sont plutôt bien vendus, notamment les gros bois de qualité « charpente sur liste » en épicéa et même en sapin. Il faut constater également une bonne demande sur les bois moyens, de 0.800 à 1.500 m3 et exploitables mécaniquement : des arbres de 0.800 m3 se sont vendus aussi cher que des 2.600 m3 de moyenne.

Les invendus concernent notamment :

  • Des lots de faible volume total
  • Des lots hétérogènes
  • Des lots avec des difficultés d’exploitation
  • Des lots avec des contraintes d’exploitation : périodes, réglementations locales particulières, précautions particulières, etc…
  • Des lots avec obligation fixée par les communes de dépôt d’une caution en début de chantier. Les acheteurs présents ont confirmé leurs consignes de boycott de ces lots, appliquées dans toutes les ventes 2016, aussi bien en forêt publique qu’en forêts privées impactées par cette demande.

Quoi qu’il en soit, nous vous donnons dores déjà rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle vente !

Vente Groupée 2016