Les conseils de section se poursuivent et ne se ressemblent pas.

Sabine d’Harcourt (présidente de la section Rhône – Saône-et-Loire) a donné rendez-vous aux adhérents mi-novembre pour faire un point sur ce territoire.  Continue reading

Le conseil de section Drôme – Ardèche s’est déroulé mardi 13 novembre 2018 à Villevocance, au nord de l’Ardèche !

Conduit par Henry d’YVOIRE, ce conseil fut l’occasion de créer un véritable moment d’échange avec les adhérents présents et les techniciens. Continue reading

Le second conseil de section s’est déroulé à Châtillon-en-Michaille, dans l’Ain. 

Présidé par Henri MAGNIN (président de la section), le conseil a d’abord fait un point sur les actions mises en places par la coopérative suite au conseil de l’an dernier. Continue reading

Et si on agissait ?

Posons-nous une question : que pouvons-nous faire pour protéger Continue reading

Plus de 3 000 personnes l’ont déjà vu. Et vous ?

L’Office National des Forêt (ONF) a lancé un petit film nommé : « Des chênes et des hommes ». Réalisé dans la forêt domaniale de Bercé, cette forêt est labellisée Forêt d’Exception depuis mars 2017 !

Continue reading

Toutes nos félicitations !

La DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) renouvelle l’attestation reconnaissant la qualité de « gestionnaire forestier professionnel » pour 14 techniciens COFORET.

Nous félicitons chaleureusement : Benoît Garnier, Nicolas Girard, Bernard Jacquon, Michaël Lacroix, Nicolas Martin, Bertrand Vernay, Franck Vignal, Baptiste Coyer, Pierre Francony, Stéphane Guiguet, Didier Rabatel, Jérôme Masnada, Stéphane Pouchoulou et Rémi Blanchet !

À noter que 4 autres techniciens (Baptiste Ducret, Anthony Croze, Germain Dutel et Emilien Mourier) ont demandé cette reconnaissance et sont en attente d’une réponse… Patience !

 

Mais au fait… Qu’est-ce que c’est ?

La Loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 13 juillet 2010 a introduit le « gestionnaire forestier professionnel » (GFP) à l’article L.315-1 du code forestier.

La qualité de gestionnaire forestier professionnel est reconnue pour une durée de cinq ans.

Cette qualité assure uniquement que le gestionnaire forestier professionnel remplit les critères exigés par le Code forestier en terme de diplôme et d’expérience professionnelle.

 

Mercredi 15 novembre, se déroulait le conseil de section Franche-Comté ! Pour l’occasion, Dominique MAILLOT (vice-président) avait donné rendez-vous aux membres du conseil à Morteau.

Pour continuer dans la même veine, la priorité a été donnée à nos adhérents et à leurs interrogations. De nombreuses questions ont ainsi émergé et des pistes d’améliorations ont pu être identifiées…

Après un bon repas, la journée s’est poursuivie sur le terrain à quelques kilomètres de là, où on a pu découvrir le travail de Stéphane POUCHOULOU et de Rémi BLANCHET : la création d’une piste forestière et la gestion d’une propriété.

On regarde les photos ? 

Organisation du conseil le matin
Conseil de section présidé par Dominique MAILLOT
Visite sur le terrain l'après-midi.
Dominique MAILLOT - Vice-président de la section Franche-Comté
Stéphane POUCHOULOU (gestionnaire de propriété pour COFORET)
Création d'une piste forestière par COFORET

Avant de commencer, nous souhaitions vous remercier pour votre présence en Chartreuse !
En trois sessions, nous avons accueilli 38 personnes motivées, curieuses et intéressées par notre métier. Votre présence et votre intérêt renforcent notre motivation… alors un grand merci et à très bientôt ! 

 

Les parcs naturels régionaux de Chartreuse et du Massif des Bauges proposent à tous de se glisser dans la peau d’un bûcheron le temps d’une visite sur des chantiers forestiers… Et COFORET y participe ! Venez à la rencontre des professionnels de la gestion et de l’exploitation forestière, glissez-vous dans la peau d’un bûcheron le temps d’une matinée.
 

Point information :

La visite de chantier « Vis ma vie de bûcheron » du mercredi 09 août matin :

  • Visite d’une coupe en forêt privée sur la commune de Les Déserts (La Féclaz)
  • Chantier mécanisé abatteuse + porteur forestier
  • Accompagnateur : Stéphane Guiguet Dode, coopérative COFORET
  • RDV à 9h devant l’Office du Tourisme de La Féclaz (INSCRIPTION obligatoire auprès du Parc : 04 79 54 86 40)
  • Marche d’approche env. 800 mètres

La visite de chantier « Vis ma vie de bûcheron » du mercredi 16 août matin :

  • Visite d’une coupe en forêt domaniale du Nant des Granges (commune de Le Châtelard)
  • Chantier traditionnel bûcheronnage manuel + tracteur forestier
  • Accompagnateur : Bastien Deleplanque (Office National des Forêts)
  • RDV à 9h devant la mairie de Bellecombe en Bauges (INSCRIPTION obligatoire auprès du Parc : 04 79 54 86 40

 

Renseignements et inscriptions :

Parc naturel régional du Massif des Bauges : 

Rendez-vous tous les mercredis matins,
du 12 juillet au 23 août 2017 !
Tél. 04 79 54 86 40
Email : info@parcdesbauges.com

Cliquez ici pour télécharger l’affiche Bauges
Et ici pour découvrir le dépliant !

Office de tourisme de St Pierre de Chartreuse

Rendez-vous tous les jeudis matins,
du 13 juillet au 17 août 2017 !
Tél. 04 76 88 62 08
Email : stpierrechartreuse@chartreuse-tourisme.com

Cliquez ici pour télécharger l’affiche Chartreuse
Et ici pour découvrir le dépliant !

Située à Lamure-sur-Azergues (69), la coopérative a tenu son assemblée plénière à DOMPIERRE-LES-ORMES, dans les locaux du LAB71, jeudi 1er juin 2017 devant plus de 50 personnes !

Des assemblées placées sous le signe des rencontres.

La coopérative est présente sur les deux grandes régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne – Franche-Comté. Forte de cette territorialité de plus de 85 000 m², nous nous divisons en 6 sections (Ain, Alpes, Drôme – Ardèche, Franche-Comté, Loire et Rhône – Saône-et-Loire) pour être au plus près de nos 17 493 adhérents, et organisons en amont 6 assemblées de section.

Chacun de ses rendez-vous représente l’occasion d’échanger avec nos adhérents mais aussi d’organiser une rencontre avec les acteurs locaux : l’assemblée Drôme-Ardèche s’est tenue dans les locaux du CEFA de Montélimar ; en Franche-Comté, une visite de la scierie CHAUVIN a pu être organisée, ainsi qu’une conférence avec son directeur et M. Christian DUBOIS, délégué de l’ADIB. Dans les Alpes, l’assemblée s’est déroulée au sein de l’école forestière de POISY !

Pour chaque section, les adhérents sont convoqués et élisent les délégués chargés de les représenter à l’assemblée plénière. Cette dernière réunit tous les délégués élus dans les sections, chargés de représenter leur territoire, porter leurs remarques et voter les résolutions.

 

Une assemblée plénière généreuse… qui donne à chacun l’occasion de s’exprimer !

C’est donc devant les délégués de section que M. Lionel PIET, directeur général, introduit cette assemblée en présentant la coopérative et ses missions fondatrices : conseiller et appuyer les propriétaires forestiers dans la gestion de leur forêt, organiser les travaux de sylviculture et d’exploitation, commercialiser les bois mais surtout, regrouper les propriétaires afin de mutualiser les coûts, massifier l’offre et ainsi de valoriser aux mieux leurs bois !

Cette assemblée fut aussi l’occasion de faire un point complet sur son activité.

En chiffres, COFORET représente :

  • 657 071 m3 mobilisés en 2016, ce qui la place parmi les premiers mobilisateurs de bois en France.
  • 39,6 M€ de chiffre d’affaires en 2016
  • 43 115 ha sous documents de gestion
  • 10 083 sociétaires certifiés PEFC,
  • 17 493 adhérents
  • Plus de 600 clients
  • 83 salariés : 39 techniciens de secteurs, 6 ingénieurs ou techniciens gestion-études, 16 opérateurs sylviculture-exploitation, 15 personnels d’encadrement-administratifs et 7 contrats d’apprentissage-professionnalisation !

De nombreux échanges sont venus ponctuer la discussion, notamment la problématique des petits lots feuillus difficilement mobilisables. Souvent transformés en bois de chauffage, le sort réservé à ces lots interrogent les propriétaires forestiers qui pensent en priorité aux petites scieries locales.  Lionel PIET, directeur général, a d’ailleurs mis l’accent sur ce point au sein de COFORET en formant les techniciens  à la bonne gestion et la mobilisation de ces feuillus.

 

Une conférence sur les gros bois pour ponctuer cette matinée.

Cette problématique, récurrente au sein de COFORET, fait s’interroger aussi bien les propriétaires que les techniciens… Il était donc nécessaire d’apporter des réponses !

Pour cela, nous avons fait appel à M. Maurice CHALAYER (animateur-chercheur) pour nous présenter son travail sur les « gros bois résineux » mené au sein de l’Observatoire Métier Scierie et nous apporter les réponses à ces questions : qu’en est-il du blocage actuel ? Quelles en sont les raisons ? N’y a-t-il pas de solutions pour mobiliser et transformer ? Les débouchés sont-ils vraiment restreints ?

Fort de son expérience et de ses connaissances, M. Maurice CHALAYER a animé une conférence ponctuée d’exemples.

En établissant en amont une analyse de la filière et de la crise actuelle qui l’anime (atonie de la construction, baisse de la consommation de bois…) il établit un constat et appréhende le potentiel de la ressource actuelle et à venir en France. Il identifie, les acteurs de cette filière, leur potentiel et leur équipement jusqu’à mettre le doigt sur les freins à la valorisation des gros bois résineux : leur qualité inégale, la faible implication des propriétaires à décider de l’orientation à donner aux peuplement après 40 ans de croissance, la forte tendance à l’emploi du bois massif reconstitué…

Suite à ce constat, M. Maurice CHALAYER propose des pistes de solutions aux freins identifiés allant de la valorisation des qualités de certains produits jusqu’à la mise en place d’actions de promotion ! Illustrant sa réflexion de ses recherches et de ses rencontres, il a permis aux personnes présentes de prendre du recul sur cette question et d’appréhender autrement les gros bois, abordant même les innovations en cours dans la filière forêt-bois qui, peut-être, chambouleront la dynamique actuelle.

Visiter une scierie pour faire écho à la conférence…

Pour terminer la journée, la coopérative a donné l’opportunité aux personnes présentes de visiter la scierie Forêt Sciages 71 (FS71), filiale de COFORET. Basée à MONTMELARD, cette scierie emploie 11 salariés et fabrique des produits bois pour la réalisation de palette. Située à moins d’une heure du siège social de la coopérative, elle lui permet aussi d’avoir un débouché local pour transformer le bois exploité à proximité.

Avec un chiffre d’affaires en progression de 5,5% entre 2015 et 2016, elle verra son site amélioré en 2017. En effet, COFORET a investi dans un nouveau cubeur et dans l’amélioration du système d’évacuation des sciures et plaquettes. Ceci, afin de diminuer significativement ses arrêts de production et améliorer son fonctionnement de manière générale.

Point d’orgue de ces assemblées, cette journée fut l’occasion de rassembler les propriétaires forestiers et les acteurs de la filière forêt-bois autour de COFORET et des sujets qui nous concernent tous !

Découvrez plus de photos avec le diaporama :

LAB71 à Dompierre-les-Ormes
Assemblée plénière 2017 de COFORET
Lionel PIET, directeur général de COFORET
M. Jean-Michel MOINE, commissaire aux comptes
Vote des résolutions
Vote des résolutions
Conférence sur les gros bois résineux avec Maurice CHALAYER
Visite de la scierie FS71
Madame PETIT et Monsieur Dominique MAILLOT (vide-président section Franche-Comté)
(De g. à d.) Florian POMAREDE (gérant de la scieire FS71), Lionel PIET (directeur général), Henri MAGNIN (administrateur)
Visite de la scierie FS71
Visite de la scierie FS71
Visite de la scierie FS71
Visite de la scierie FS71
Visite de la scierie FS71
Visite de la scierie FS71