Stagiaire de fin d’étude en informatique
pour mise en place GED ENTROPICS

Cliquez-ici pour en savoir plus !

Et si on profitait de l’été pour… se promener, flâner en forêt, découvrir les espaces qui nous entourent et profiter de ce que la nature nous offre ?!

Et si, pendant nos vacances nous lâchions nos ordinateurs pour nous ressourcer et nous rafraîchir en forêt ? Retrouver sa famille ou ses amis pour visiter et comprendre comment fonctionne cette forêt ? À ce propos, connaissez-vous les trois fonctions écologiques de la forêt ? 

1. La forêt : un équilibre écologique riche et fragile

La forêt présente une grande diversité biologique végétale et animale. Il existe en France 136 espèces d’arbres (76 feuillues et 60 résineuses). La forêt est un écosystème naturel complexe, qui évolue et se modifie naturellement selon le stade de développement des arbres. Elle abrite une multitude d’organismes vivants : arbres, autres végétaux, animaux de toutes tailles dans des milieux très diversifiés (sols, climats, eau). Gérer cet équilibre pour mieux la protéger, c’est le travail des forestiers.

2. La forêt protège les sols et améliore la qualité de l’eau

Elles contribuent à la stabilité des sols par l’action des racines, notamment dans le maintien des versants en montagne, mais aussi en plaine et sur les plateaux vallonnés. Les forêts contribuent également à l’assainissement des eaux et à la régularisation du régime des crues, par l’action des litières forestières et des sols aérés par les racines qui agissent à la fois comme un filtre et comme une éponge.

3. La forêt contribue à la lutte contre le changement climatique

Les forêts absorbent naturellement une partie du carbone émis dans l’atmosphère par les activités humaines. 85% du carbone stocké dans la végétation l’est par les forêts. Une forêt en croissance stocke du gaz carbonique et libère de l’oxygène. C’est un « puits » de carbone. Une fois coupé, le bois, utilisé comme matériau, constitue un stock de carbone, celui dont l’arbre a eu besoin pour sa croissance. Ainsi, une maison construite avec 20m3 de bois stocke 20 tonnes de gaz carbonique ! Une forêt exploitée et gérée durablement est donc un excellent moyen de lutte contre l’effet de serre !

 

Et en bonus : Le bois, matériau écologique par excellence

Le matériau bois présente de nombreux avantages pour l’environnement :

  • il est naturel, écologique, renouvelable et recyclable ;
  • 1 m3 de bois stocke 1 tonne de gaz carbonique ;

Produit grâce au travail des sylviculteurs, le bois répond aux nouveaux besoins de nos sociétés et aux enjeux du développement durable.

  • le matériau bois nécessite peu d’énergie fossile pour sa fabrication.
  • Pour la fabrication d’une poutre, le bilan CO2 du bois est positif, alors qu’il est négatif pour l’acier et le béton, et largement négatif pour l’aluminium.

Avec toutes ces informations, vous serez incollables pendant vos vacances ! Des vrais connaisseurs…

Alors, n’hésitez pas à aller vous promener et découvrir cet espace naturel qui se trouve tout près de chez vous. N’oubliez pas les gestes éco-responsables (pas de barbecue en forêt, mettre ses déchets dans une poubelle…) Ensemble, préservons notre patrimoine forestier. 

Article rédigé avec les informations de La Forêt Privée Française. Article original à consulter ici. 

 

La coopérative a donné rendez-vous mercredi 29 mars à l’ensemble de ses administrateurs pour un séminaire à Châtillon-sur-Chalaronne, dans l’Ain.

M. Pascal GOUX, formateur Coop de France, a pu aborder différents sujets tout au long de la journée :

  • La gouvernance de la coopérative : définition, droits et devoirs d’un associé-coopérateur, fonctionnement, rôle de l’administrateur…
  • La vie des sections : rôle d’un conseil de section et d’une assemblée générale de section, missions du vice-président…
  • Animation territoriale : comment dynamiser les sections ?

Cet événement fut l’occasion de créer un moment d’échange et de rencontre autour de COFORET. Les participants, administrateurs et membres de la direction, ont pu partager un instant privilégié et aborder des sujets propres à la coopérative pour avancer ensemble, dans la même direction.

Revivez cette journée en images !

(De g. à d.) Henri MAGNIN (administrateur section Ain) et Jacques-Régis DESCOURS (Vice-président section Loire)
(De g. à d.) Dominique MAILLOT (vice-président section Franche-Comté), André VIEILLE (administrateur) et Didier JOUD (Directeur GPAT)
Introduction du président, M. Henri BATTIE
M. Pascal GOUX, formateur à Coop de France