COFORET, reconnue pour son professionnalisme et son expertise, a été sollicitée pour donner son avis sur les effets du changement climatique. Zoom sur ce témoignage.

Prenant la forme d’une vidéo en face caméra, ce témoignage a été réalisé par Pierre Francony. (Technicien forestier sur le massif de Belledonne). Plusieurs idées ont pu être été abordées. L’occasion pour COFORET d’apporter quelques éléments de réponses.

Des questions précises & des réponses adaptées.

Présentation de la coopérative et plus précisément du rôle de Pierre en tant que technicien forestier sur le massif de Belledonne.

COFORET est un acteur de la filière forêt-bois qui accompagne les propriétaires privés, dans la gestion, l’entretien, l’exploitation de leurs parcelles forestières et dans la vente de leurs bois. La coopérative rassemble presque 6 000 adhérents sur la Savoie, Haute-Savoie et Isère. Cliquez-ici pour en savoir plus.

En tant que technicien, Pierre met en œuvre les chantiers forestiers de la coopérative sur ce secteur et sous-traite leur réalisation aux entreprises d’exploitations forestières de la région. En effectuant un tri des bois, il oriente les différentes qualités vers des débouchés adéquats afin d’apporter à nos adhérents la certitude de vendre leurs produits au meilleur prix, dans le respect des normes environnementales et de la bonne gestion des forêts.

Comment le changement climatique impacte-t-il les propriétés forestières adhérentes à COFORET et plus globalement celles présentes sur le territoire des Savoie ?

Au sein des forêts de nos adhérents nous notons ce changement grâce à de nombreux effets visibles à l’œil nu : dépérissements des peuplements, crises sanitaires à répétitions, modification des cycles et progression de certains ravageurs…

Quelles pratiques COFORET a modifié ou au contraire développé pour s’adapter et/ou pour atténuer ces impact.s ?

COFORET conseille de privilégie la mixité des essences et/ou la gestion irrégulière. À elles deux, elles forment le pilier de la gestion forestière future de la coopérative. Au quotidien, nous renforçons notre travail d’analyse : bilans climatiques, évaluation de la ressource en eau et son évolution, diagnostics stationnels… En complément, les essences sont attentivement sélectionnées pour s’adapter au mieux aux stations choisies et à leurs caractéristiques.

Dès aujourd’hui nos pratiques doivent évoluer ; et d’autant plus lorsqu’il s’agit du renouvellement de peuplements car aujourd’hui il n’y a plus de théorie, il n’y a plus que des tests. Il nous faudra donc rester à l’écoute de la nature, comprendre ses besoins et… s’adapter. Des tests d’essences et de gestion sont d’ailleurs en cours partout sur le territoire. Nous suivons attentivement leurs évolutions pour enrichir nos connaissances.

Une vidéo complète a alors pu être réalisée (et reste interne pour des raisons de confidentialité) – nous sommes reconnaissant d’avoir été sollicités pour sa réalisation.

Merci à Pierre d’avoir participé et représenté COFORET dans ce témoignage ! (Ci-contre : une capture d’écran issue de la vidéo réalisée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *