Début novembre, Corentin FOUILLAND, adjoint au directeur technique et Clément VALLON, ouvrier chef d’équipe chez COFORET, ont assisté à une journée de démonstration d’un exosquelette à Moux en Morvan (58). Découvrez tous les détails de cet essai dans cet article.

Pensé pour le travail de dégagement de plantation à la débroussailleuse, ce nouveau matériel et tout son travail de développement a été porté par :

  • Le FCBA,
  • La société EXHAUSS (basée à Amplepluis 69),
  • Le Groupe Coopération Forestière (GCF),
  • La FNEDT- Fédération Nationale Entrepreneurs Des Territoires
  • Et l’Office National des Forêts (ONF R&D).

Le temps d’une journée, tous les invités (MSA, Naudet, ouvriers forestiers, écoles, parc du Morvan…) ont donc pu découvrir l’exosquelette.

Un test grandeur nature

Clément et Corentin ont pu tester l’un des derniers prototypes en cours de fabrication en conditions réelles. Le but : apprivoiser son fonctionnement et comprendre son intérêt.

D’aspect léger et agréable, il semble robuste et bien conçu pour le travail des ouvriers sur le terrain. La sensation de légèreté, l’aide physique et la diminution de la pression sur les épaules sont ses points forts. Les promesses sont donc énoncées ; améliorer les conditions de travail et réduire la fatigue de l’utilisateur ; lui donner les moyens d’assurer un travail fluide et de qualité tout au long de la journée.

COFORET réfléchit et étudie donc plus profondément l’intérêt de l’outil au sein de notre coopérative, ses conditions d’utilisation, ses coûts et avantages.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des avancées. En attendant, nous vous partageons quelques photos de cette journée.


Démonstration de l'exosquelette
Clément Vallon, ouvrier COFORET test cette innovation
Clément Vallon, ouvrier COFORET test cette innovation
L'exosquelette développé par EXHAUSS
L'exosquelette développé par EXHAUSS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *