« Neutrality 2022 » qu’est-ce que c’est ?

Neutrality 2022 est une conférence dont l’objectif est de couvrir tous les sujets fondamentaux de la contribution à la neutralité carbone afin de proposer les outils disponibles pour atteindre cette neutralité.

Pendant toute une journée, des entreprises engagées dans la lutte contre le changement climatique, des personnalités reconnues et des acteurs du secteur forestier et agricole sont intervenus. Le but : partager leur expertise sur la transformation des pratiques de la forêt et agriculture ; détailler les enjeux économiques de ces projets et apporter un éclairage sur les normes et standards carbone au niveau européen. Et c’est à cet événement que COFORET participait !

Une participation qui résonne avec notre stratégie.

Nous vous en parlions à l’occasion de nos assemblées, lors de notre dernière réunion Zoom… COFORET structure son nouveau service de financement de projets forestiers. Dans le cadre de ce développement et pour répondre aux attentes de nos différents publics, COFORET, en la présence de Lionel PIET (directeur général) et d’Alizée CORSI (responsable qualité, sécurité et environnement), se sont rendus à Paris.

Dans les locaux de Science Po Paris, ils ont ainsi pu assister à cette conférence et aller au-devant des financeurs et de leurs attentes. Proactive et motivée, notre action avait plusieurs buts :

  • Nous permettre de nous tenir informés des attentes des financeurs, de leurs démarches et de leurs prises de consciences.
  • Rester connectés avec les actualités politiques ayant pour thème du changement climatique et nous positionner face à ces enjeux.
  • Rester informés sur les marchés du carbone réglementé et du carbone volontaire, de leurs évolutions et de leurs actualités.
  • Et également de présenter COFORET aux donneurs d’ordres, d’expliquer notre démarche et ainsi défendre notre présence sur ce marché.

Cette conférence a donc véritablement confirmé l’engouement des entreprises à analyser leur impact sur notre environnement face au changement climatique et à mettre en place des actions pour le réduire.

Dans cette dynamique, la forêt a maintes fois été citée et confirme ainsi la place prépondérante des projets de compensations des émissions résiduelles, grâce à la forte séquestration de CO2 qu’ils entraînent. Notons d’ailleurs que le prix de la tonne de CO2 est plus élevé pour la séquestration que pour la réduction, et s’accroît à l’international et en France.

De nombreux contacts et échanges.

Grâce à cette journée, COFORET a donc pu rencontrer et échanger en direct avec de nombreuses personne et entités. Par exemple Nestlé France, EcoAct et également le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Le comité dont nous avons participé récemment à l’appel d’offre.

Notre coopérative a aussi suivi toutes les tables rondes de la journée. Elles mélangeaient plusieurs voix, des expériences d’entreprises, avocats, scientifiques, chercheurs, responsables pédagogiques comme par exemple :

  • Franck LECOCQ – Directeur du centre CIRED et rédacteur du dernier rapport du GIEC,
  • Vincent ETCHEBEHERE – Directeur du développement durable et des nouvelles mobilités chez Air France
  • ou encore Serge PAPIN – Ancien PDG de Système U, Consultant et Conférencier
  • Meriem FOURNIER – Directrice, INRAE GRAND EST
  • et bien d’autres.

De belles perspectives !

À la lumière de cette journée et enrichie par ces échanges, nous pouvons affirmer que l’attente est forte pour des projets cohérents aux atouts multiples (co-bénéfices : biodiversité, qualité de l’eau, avantage social et sociétal), et proche des entreprises.

Le Greenwashing (ou éco-blanchiment – une méthode de marketing consistant à communiquer auprès du public en utilisant l’argument écologique) est maintenant largement dépassé. Et c’est une très bonne chose ! Le sérieux et le concret sont maintenant prioritaires et nous agissons dans ce sens.

Ces tendances confirment l’attrait de ce nouveau domaine d’action prometteur au regard de notre stratégie : potentiel de croissance du marché, élévation de la qualité, valeurs rémunératrices fortes pour nos adhérents et pour la coopérative, mise en place de moyens pour se faire une place dès l’émergence.

En maîtrisant la chaîne de valeurs de la forêt jusqu’au financeurs, COFORET possède un avantage concurrentiel indéniable à développer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.